Logo VignoblExportLogo Mobile VignoblExport

5 choses à savoir avant d’expédier du vin à l’étranger.

Article
25 Février 2023
5 minutes de lecture

Voici notre guide complet pour vous aider à naviguer dans le marché mondial du vin.

Le marché mondial du vin est en plein essor. Selon un récent rapport du bureau d’études de marché OIV (Organisation internationale de la vigne et du vin), la France, l’Italie et l’Espagne dominent le commerce mondiale du vin. Voici tout ce que vous devez savoir avant d'expédier du vin à l'étranger ! Cette année, plus de 1,9 milliards de bouteilles ont été exportées de la France et dans plus de 200 pays. Cette croissance a été largement alimentée par une augmentation de la demande de vins mousseux et de vins rosés sur des marchés clés comme les États-Unis, la Chine et le Japon. Si vous souhaitez expédier du vin à l'étranger, il y a plusieurs éléments à prendre en compte avant de décider où et comment vous allez l’expédier.

Tenez compte des restrictions d'expédition pour votre pays d'origine.

Si vous envisagez d'expédier du vin à l'étranger, il faut connaître les restrictions en vigueur dans votre pays d'origine. L'exportation de vin nécessite une licence dans certains pays et peut être limitée par le volume ou la valeur. Si vous expédiez de petites quantités de vin, il se peut qu'il n'y ait aucune restriction. Il existe également des règlementations en matière d'importation et d'exportation. Les  quantités varient d'un pays à l'autre en fonction d'où vous expédiez.

Renseignez-vous sur l'expédition vers les marchés clés.

Vous devez également connaître les accords commerciaux entre votre pays et le pays vers lequel vous expédiez. L'accord contient généralement des règles sur ce qui peut être expédié, les taux de droits, les taxes et autres frais. Vous devez également vérifier s'il existe des restrictions sur les expéditions de vin et de spiritueux. Même si vous disposez d'une autorisation douanière pour expédier des produits alcooliques, des restrictions existent dans d'autres pays. Il est donc judicieux de se renseigner avant de planifier une expédition. Par exemple, les limites de valeur et de taxes sur les alcools importés, doivent être payées à l'arrivée dans le port ou l'aéroport de destination. Dans certains pays, expédier du vin rouge, du vin blanc, du mousseux, des bières ou encore du whisky ne comporte pas les mêmes spécificités d’envoi. D’une appellation à une autre, l’export de vin est très spécifique et demande d’être précis dans les démarches.

Comprendre le marché de l'importation de vin aux États-Unis.

Les États-Unis sont les premiers importateurs de vin au monde. C’est donc l'un des meilleurs marchés sur lesquels les exportateurs de vin peuvent se concentrer. Les États-Unis importent pour plus d'un milliard de dollars de vin chaque année. Ils représentent plus de 60 % de l'importation de tous les vins français vendus dans le monde depuis 2000. Si vous cherchez à exporter vos produits sur ce marché, il est important de connaitre le système à trois niveaux « Three-Tier System ». Ce système impose certaines règles selon les états. Lors d’une expédition en Amérique du Nord, il est nécessaire d’être enregistré auprès de la FDA. Dans le cas contraire l’expéditeur verra sa marchandise bloquée en douane. Il est également obligatoire d’émettre une Prior Notice et d’obtenir un COLA ou un COLA waiver pour expédier sur le sol américain. Il sera nécessaire de fournir un certificat d’origine pour le Champagne, le Cognac, l’Armagnac, le Jerez et le Brandy espagnol.

L'expédition internationale est plus facile que vous ne le pensez.

Il existe plusieurs façons d'expédier du vin à l'étranger. La méthode la plus courante est de faire appel à un commissionnaire de transport. Cela signifie qu'il s'occupera de tout pour vous, de la négociation tarifaire, la coordination des différentes parties prenantes d’une expédition depuis l’enlèvement jusqu’à la livraison, y compris l’assurance et les formalités douanières à l'autre bout du monde. Certaines destinations sont plus restrictives que d’autres pour exporter vos meilleures cuvées. Pour une dégustation, un salon ou une vente, les autorisations d’exports ne seront pas les mêmes. Il est essentiel de renseigner le type d’alcool, le nombre de bouteille, l’appellation, le degré d’alcool, la couleur du vin, le millésime, le code nomenclature douanière, la valeur en douane, type d’expédition souhaitée ou encore la température du camion ou du conteneur durant le transport. Expédier du vin et des spiritueux en passant directement par des transporteurs demande une connaissance suffisante en terme de réglementation. Il est généralement conseillé de passer par un professionnel qui s’occupera de tous les aspects réglementaires de vos expéditions.

Des facteurs importants sont à prendre en compte à chaque étape du processus d’expédition.

L'expédition de vin à l'international est plus facile que vous ne le pensez, mais il y a des facteurs importants à prendre en compte à chaque étape du processus. Vous devez connaître les lois et réglementations de votre pays d’origine, les marchés clés et ce que cela coûtera. Vous devez également connaître celles du pays où vous expédiez vos marchandises, pour sélectionner le meilleur moyen de transport pour vos bouteilles. Pensez à fournir les documents nécessaires aux douanes pour vos exportations à l’internationale. VignoblExport, commissionnaire de transport, facilite le travail des vignerons, négociants, caves coopératives et agents export. Nous prenons en charge l'acheminement de leurs vins et spiritueux, en France et dans le monde entier. Notre métier consiste à anticiper tout blocage éventuel et à gérer pour vous, tous les aspects réglementaires contraignants.

Partager cet article

Nos derniers articles de blog

Vous avez des besoins en transport de vins et spiritueux ?

Contactez-nous